mardi 15 septembre 2015

DIY : Tutoriel lutins d'automne d'inspiration Steiner

Pour l'arrivée toute proche de l'automne, j'ai réalisé des lutins en bois brut et feutrine d'inspiration Steiner qui seront disposés sur notre table de l'automne : une première chez nous. Si nous avons pris l'habitude depuis plus d'un an maintenant de célébrer les saisons par une petite fête, je n'avais pas encore pris le temps de mettre en place, pour mes Louveteaux, une table des saisons,qui a pour but de marquer le temps qui passe mais également le temps cyclique et de mettre en contact l'enfant avec la nature, de l'éveiller à ses changements.

Voici donc nos petits Lutins aux couleurs de l'automne : orange, vert bouteille et lie de vin et le tutoriel pour les réaliser.





Je ne suis pas une couturière avertie mais plutôt une touche à tout, il n'y a donc pas besoin d'avoir de grandes connaissances en couture pour pouvoir les réaliser.

1. Matériel

Pour la réalisation de ces petits lutins vous aurez besoin de :

- feutrine pas trop rigide (la mienne a été achetée chez Cultura en rouleaux) : 3 couleurs différentes de votre choix
- du fil DMC (du mouliné spécial 25) : 3 couleurs ton sur ton pour aller avec les couleurs de feutrine choisies et du blanc. J'ai personnellement opté pour un blanc cassé.
- des perles en bois (celles que j'ai utiliséeS font environ 22 et 18 mm de diamètre)
- du kapok ou une autre matière pour le garnissage
- des petits bâtons de bois (allumettes ou brochettes) : facultatif
- des feutres Posca
- du papier pour vos gabarits
- une aiguille
- des épingles
- un pistolet à colle
- une paire de ciseaux

2. Réalisation

Dans un premier temps réaliser le chapeau conique. Pour cela, tracer un gabarit (dimensionné en fonction du diamètre des perles), l'épingler sur la feutrine et le découper.


Ourler la feutrine au point de feston surjeté. Vous trouverez toutes les explications en vidéo pour réaliser ce point (ici).


Fermer le chapeau en cousant la feutrine bord à bord, toujours au point de feston surjeté. J'ai opté ici pour un fil ton sur ton afin que cette couture soit la plus discrète possible.


Passer à présent à la réalisation du corps. Pour cela découper un rectangle dans la feutrine (pour ce modèle le rectangle est de 6cm*10cm), lui donner la forme d'un cylindre, en faisant cette fois-ci se chevaucher la feutrine, et le coudre au point de feston surjeté (en faisant se chevaucher la feutrine on évitera ainsi que le rembourrage ne ressorte par la couture.)


Découper dans la feutrine un disque de la taille d'une pièce de 2 euros. (Pour le modèle orange j'ai utilisé une pièce de 1 euros et pour le lutin vert une pièce de 10 centimes d'euros)


Faire de même dans un morceau de carton, en prenant soin que le diamètre du disque en carton soit légèrement plus petit que celui du disque en feutrine.


Poser sur la base du cylindre en feutrine le disque en feutrine.


Les coudre ensemble toujours au point de feston surjeté.


Voici le résultat obtenu, un petit bourrelé s'est formé à la base du cylindre.


Insérer à l'intérieur du cylindre le disque en carton, il assurera une meilleure stabilité au lutin.


Garnir le cylindre de kapok ou autre matière à votre disposition.



Insérer à l'intérieur du cylindre un morceau de bois (type allumette ou brochette en bois). Cette étape est facultative mais elle permet de rigidifier le corps du lutin et de faciliter la mise en place de la perle en bois qui servira pour la réalisation de la tête.


Passer ensuite à la réalisation du visage. Pour cela déposer à blanc, sans le coller, le chapeau sur la perle, en l'inclinant légèrement sur l'arrière.


Au feutre Posca, réaliser dans un premier temps les yeux de la couleur de votre choix.


Afin de créer un effet estompé pour les joues, déposer une petite quantité de feutre sur un coton-tige et tamponner la perle à l'aide de celui-ci. Si le rose choisi est trop soutenu, il est possible de l'adoucir en passant par dessus un peu de blanc, en utilisant la même technique.



Et voici le visage terminé !


Insérer un morceau de brochette en bois dans le trou supérieur de la perle, en lui donnant l'inclinaison que vous souhaitez donner au chapeau (cette étape est également facultative, j'ai choisi de mettre ce morceau de bois afin que le chapeau ne s'écrase pas si le lutin est utilisé par de petites mains ^_^). Vous pouvez aussi choisir de rembourrer le chapeau, dans ce cas il faudra prendre garde à ce que les points de feston soient suffisamment serrés pour que le kapok ne ressorte pas.


Coller le bâton de bois à la colle chaude. Attention à ne pas l'introduire trop profondément dans la perle puisque le bâton placé dans le corps sera également introduit par le bas de la perle.


Disposer de la colle chaude sur le bord intérieur du chapeau.


Le disposer sur la perle et le maintenir quelques instants, le temps que la colle prenne.


Mettre de côté la tête et reprendre le corps du lutin. Passer un fil tout autour sur cylindre.


Tirer sur le fil afin de resserrer la feutrine autour du bâton de bois, puis faire un nœud.


Disposer de la colle autour du bâton et y glisser la perle de bois. Appuyer pour écraser légèrement le cylindre et maintenir la perle le temps que la colle prenne. Avant de réaliser cette étape, s'assurer que le morceau de bois qui dépasse n'est pas trop long et que la perle reposera bien sur la partie supérieure du corps. Au besoin, le couper.


Voici le lutin assemblé.


Il est possible de le vêtir d'une cape. Pour cela réaliser un patron, dont la taille dépendra du diamètre du cylindre qui forme le corps. L'épingler sur la feutrine et le découper. Afin d'assurer une bonne symétrie de la cape, dessiner la moitié de la cape, découper le contour, plier le papier en deux et reporter la forme sur l'autre moitié.




Pour ce modèle, j'ai cousu la cape bord à bord puis découpé au sécateur une perle en bois fantaisie et collé cette demi-perle pour dissimuler le point.



Pour l'autre grand modèle, j'ai passé un fil dans chaque pan de la cape, fait un double nœud pour qu'elle tienne bien fermée et terminé par une rosette.


Pour le lutin enfant, le modèle de cape dessiné ne se fermant pas, j'ai passé un fil dans la cape au niveau du col, tiré sur ce fil pour créer un effet de plissé et fait un nœud. J'ai déposé de la colle chaude au niveau du fil passé et disposé la partie encollée de la cape à la jointure entre le corps et la tête. J'ai ensuite conservé de la longueur de fil de chaque côté et noué en laissant du mou, sans tirer trop sur les fils.


 Vous pouvez ensuite décorer les capes selon votre envie !


Voilà, j'espère que mes explications seront suffisamment claires. Au besoin, n'hésitez pas à me poser vos questions, je me ferai un plaisir d'y répondre. Bonne réalisation ! N'hésitez pas à me montrer vos réalisations, j'en serais ravie !

Merci, si vous utilisez ce tutoriel et êtes amenés à publier votre réalisation sur un blog ou un réseau social, de bien vouloir le citer : le nom du blog ou un lien  ^_^ et de ne pas l'utiliser à des fins commerciales, il s'agit là d'un partage plaisir et non lucratif !

11 commentaires:

  1. Superbe!! Je me laisserai bien tenter! Cela t'a pris combien de tps tout ça?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est vraiment difficile de répondre. Je pense que pour le dernier (j'avais déjà bien rôdé le principe en travaillant sans aucune interruption disons maximum 1h30 mais j'ai certainement mis 3 heures pour le premier. Mais ce n'est qu'à titre indicatif !

      Supprimer
  2. Mon premier com a raté. Je disais que c'est vraiment superbe et surtout, merci pour ce tuto qui permet de fabriquer des lutins qui tiennent debout sans avoir à acheter les petites figurines en bois. Je partage sur la page de mon blog.

    RépondreSupprimer
  3. Merci beaucoup pour ce tutoriel. J'aime beaucoup la pédagogie Steiner mais je n'ai pas grandi avec. Je voudrais proposer des petites choses faites maison à mes enfants et qui restent dans l'esprit de cette pédagogie mais je peine à trouver des sites-blogs français qui dévoilent leurs petits secrets de fabrication. Donc vraiment merci beaucoup pour le partage !!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Alors, je ne connais cette pédagogie que depuis quelques temps seulement, je n'ai pas non plus grandi avec et je n'adhère pas à tous ses principes mais certains m'inspirent beaucoup. Je suis ravie que ce petit tutoriel vous plaise et réponde à vos besoins. J'aime aussi beaucoup l'idées du fait maison (même pour les cadeaux) pour mes enfants et Grand Louveteau (Petit Louveteau est encore jeune) est toujours très attiré par ce que je confectionne en partie sous ses yeux. Ces petits lutins lui plaisent déjà beaucoup.

      Supprimer
  4. Je double-découvre ton blog aujourd'hui, super ce tuto ! Bonne journée !

    RépondreSupprimer
  5. Il y a quelques temps j'avais cherché comment faire ces lutins sans trouver ce qui me plaisait ... c'est chose faite ! Merci. Et bravo pour ce blog.

    RépondreSupprimer
  6. Tes petits lutins pour ta table des saisons sont vraiment très réussis. Je me laisserais bien tenter mais je crois que pour cette année, je vais manquer de temps. Tes coutures sont très précises. Je fais un peu de machines mais à la main. Je ne suis pas sûre de pouvoir faire d'aussi belle merveille. Je vais regarder ça de plus près car tes petits lutins me font envie.

    RépondreSupprimer